Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 07:14

 

Randonnée mythique s'il en est, celle qu'il faut faire absolument, le Tour du Mont Blanc est certainement la plus belle des balades à effectuer en Juin.

Fin juin, d'un coté pratique, les refuges viennent d'ouvrir et ne sont pas encore surpeuplés. La végétation est magnifique car les fleurs s'épanouissent aussi au même moment.

Des massifs entiers de Lys de Saint Bruno bordent les chemins, les trolles, les orchidées rivalisent avec les rhododendrons. La neige, encore bien présente, laisse découvrir au bord des névés, les premières soldanelles ; et, si la grande gentiane n'est pas encore eu rendez-vous, les gentianes acaules et les gentianes de Khoch sont présentes aux côtés des anémones soufrées.

Il ne faut pas s'étonner d'être réveillé d'une bonne sieste par un bouquetin nonchalant, et d'apercevoir les marmottes vous regardant passer, sur le pas de la porte de leur terrier.

Evidemment en montagne les chemins montent  ou descentent. Le Tour du Mont Blanc complet compte environ 150 kilomètres dont 10000 mètres de dénivelés positifs. Mis à part les "risques" inhérents à la montagne : tempêtes de neige, orages et brouillard, il est quasiment impossible de se perdre sur un chemin bien balisé. Ainsi tout le voyage consiste à descendre des vallées et à remonter des cols ! Le Tour complet traverse 7 vallées en France, Italie et Suisse ; c'est aussi le tour de 71 glaciers et 400 sommets ; mais il ne s'agit pas ici de "l'ultra trail du Mont Blanc" (Le Tour du Mont Blanc en courant) ; on s'arrête pour prendre des photos et même si la météo est favorable pour faire une petite sieste !

Il existe quelques variantes au sentier officiel (GR5) qui vous mènent à de superbes refuges tranquilles.

Le refuge des Miages est magnifiquement situé, et c'est un plaisir sans égal que de dîner face au Mont Blanc après la première journée de marche.

Le refuge de Tré la Tête est très convivial. A la table commune, nous échangeons nos expériences de marche et les projets du lendemain. Pour finir la soirée, la charmante propriétaire du gîte nous a offert un Génépi. L'accueil y est très chaleureux et montagnard.

Puis on fait connaissance de Tristan et Coco, les célèbres gardiens depuis plus de vingt ans du refuge de la Croix du Bonhomme. Refuge incontournable sur la route du Tour du Mont Blanc, au croisement de la Grande Traversée des Alpes et aussi du Tour du Beaufortin. Ici, il faut que je les remercie encore pour leur accueil et leur aide.

Enfin, il ne faut pas rater le minestrone du refuge Elisabetta Soldini.  Ca y est, on marche en Italie. La longue descente sur Courmayeur (quatre heures de marche) est magnifique !

 

Voir album photos: Le Tour du Mont Blanc

Partager cet article

Repost0

commentaires