Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 20:33

Du même côté que les Gorges du Trévans mais un peu plus au sud: Blieux. Empruntez la petite départementale D21, elle suit le cours d'eau l'Asse de Blieux et vous mènera au bout du monde....ou presque. Vous traverserez le petit village de Blieux et quand vous serez au bout de la portion de route goudronnée, vous pourrez garer votre voiture et enfiler vos chaussures de marche. Prêt pour monter au Chiran (1905m)

 Tout d'abord, Blieux : plus qu'un vrai village, Blieux se compose d'un camping (et oui !), autant dire tout de suite qu'il n'est pas surpeuplé. Et, comme tout village qui se respecte, une petite épicerie-bistrot, chez Léontine. Charmante dame et charmant endroit pour prendre un petit repos bien mérité après l'ascension du Chiran.

  De vieilles maisons bien espacées et des fermes restaurées achèvent le décor avec une superbe église de pierres, toutefois c'est la nature la véritable "star" de l'endroit.

 

 L' église avec sa tour carrée

 

 Le portail

 Le chevet, appareil de pierres

 

Le mont Chiran, 1905 mètres. Le chemin commence presque au bout de la départementale 21, un petit sentier qui contourne la "ferme du Pointu", à partir de là, nous grimpons pendant trois heures. En effet, nous quittons l'altitude 960 pour arriver à 1905 mètres soit un dénivellé de 930mètres, en direction Nord Ouest, donc toujours ensoleillé pendant la montée ; mais les paysages, le calme et la nature en valent la peine.

 

Une belle clairière pour la pause.

 

 

mais on n'est pas encore en haut

 

Après environ une heure trente de montée et avoir passé une "barre" de marnes et gravillons, une belle clairière vous invite à faire une pause pique-nique. Puis commencent les alpages de montagnes à vaches jusqu'au Portail de Blieux, ce col à 1640mètres environ sépare le Grand Mourre et le Chiran.

La montagne à vaches

 

Le portail de Blieux, face au Grand Mourre

 

Nous ne sommes pas encore en haut du Chiran. Par contre nous croisons un chemin carossable (comment? On pouvait y aller en voiture!) . Puis un dernier raidillon et une vue splendide et illimitée s'offre à nous: Le plateau de Valensole, le lac de Sainte Croix, on voit jusqu'au Mont Ventoux. De l'autre coté, le parc du Mercantour.

Le lac de Sainte Croix

En haut du mont, il y a un refuge et un observatoire astronomique. On bénéficie,en effet, de la pureté de l'air pour observer les étoiles dans d'excellentes conditions. C'est promis, juré, la prochaine fois nous y  passerons la nuit, la tête dans les étoiles!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires